Extrait de fleur d’arnica

À propos de la fleur d’Arnica montana

L’Arnica montana, qu’on appelle souvent tabac des Vosges ou arnica des montagnes, est indigène en Europe et se trouve principalement dans les régions montagneuses. Reconnaissable à ses grosses fleurs jaunes, semblable à un petit tournesol, l’Arnica montana pousse généralement dans des endroits pauvres en nutriments, comme les alpages ou les prés.

Cette fleur séchée est utilisée depuis longtemps en phytothérapie, comme astringent, et pour aider à traiter diverses conditions cutanées. On dit que le poète et philosophe allemand Goethe consommait de la tisane d’arnica pour soulager ses douleurs à la poitrine. Une pratique thérapeutique populaire consistait également à en fumer les feuilles.4 De nos jours, cependant, on conseille de faire preuve d’une très grande prudence lorsqu’on utilise l’arnica, en particulier sous forme d’huile essentielle pure.

Comment il agit

Une revue systématique de 2013 de la collaboration Cochrane portant sur les remèdes topiques à base de plantes médicinales pour le traitement de l’arthrose concluait que le « le gel d’arnica améliore probablement le soulagement de la douleur et agit aussi bien que des anti-inflammatoires non stéroïdiens ».

Les racines contiennent des dérivés de thymol,[8], qu’on utilise comme fongicides et agents de conservation, et peuvent avoir certains effets anti-inflammatoires.

Dans les produits, l’arnica est utilisée dans les toniques capillaires et dans les préparations antipellicules et l’huile est utilisée dans les parfums et les cosmétiques. Les ingrédients chimiques actifs présents dans l’arnica peuvent réduire l’enflure, diminuer la douleur et agir comme antibiotiques.

Problèmes fréquents

Appliquée sous forme topique sous forme de produit cosmétique, l’Arnica montana est considérée comme sûre à utiliser, non toxique et non irritante. Le contact direct avec la plante peut provoquer une irritation chez certaines personnes. En quantité importante et concentrée, l’arnica peut être toxique et l’utilisation de l’huile essentielle sous forme pure est déconseillée. Consommée sous forme orale, elle peut provoquer une irritation de la bouche et de la gorge, des douleurs à l’estomac, des vomissements, de la diarrhée, des éruptions cutanées, de l’essoufflement, l’accélération du rythme cardiaque, une hausse de la pression artérielle, des lésions au cœur, des insuffisances organiques, une augmentation des saignements, le coma et la mort. L’Arnica montana ne devrait pas être appliquée sur les plaies ouvertes.

Bienfaits prouvés et possibles

Cosmétiques

Antipellicules Soin des cheveux Acné Perte des cheveux

Médicinaux

Diminution de la douleur Réduction de l’enflure Muscles et articulations endoloris Morsures d’insectes

L’information de ce site Web est destinée à des fins éducatives uniquement et ne vise aucunement à poser un diagnostic. La Food and Drug Administration des É.-U. ou Santé Canada n’ont pas évalué cette information. Cette information n’est pas à des fins de diagnostic, de traitement, de guérison ou de prévention des maladies. En cas de problèmes de santé, veuillez consulter un professionnel de la santé qualifié.

Gallery

  • Arnica leaves in white bowl
  • Arnica flowers (Arnica montana) on a background of mountains and blue sky